Description

Isolement et quiétude au coeur du « Bois Jean »

A l’heure de la retraite, et après s’être occupé d’enfants sourds pendant des années, Pierre Installé souhaitait trouvé un endroit assez isolé afin d’accueillir des groupes.
C’est donc dans un lieu éloigné de la civilisation, à la frontière française, au bord de la Semois, au coeur du Bois Jean que Pierre s’est installé.

Photo 1  Photo 2

Ce gîte de grande capacité avait, initialement, pour but d’accueillir des enfants sourds ainsi que des groupes issus de l’enseignement spécialisé.
Au fil des années, des groupes de tous âges ainsi que des familles y ont également séjournés.
Le gîte existe déjà depuis 25 ans, « les fidèles reviennent chaque année, les enfants des enfants se succèdent…Il arrive même que des gens viennent revoir les lieux, étant venus en vacances ici lorsqu’ils étaient enfants ».


Durant les vacances, ce sont essentiellement des groupes d’enfants, alors que pendant l’année, il s’agit de groupes mixtes et de grandes familles. Nous recevons même des groupes de la pédagogie « Steinerschool », précise Pierre.


Pour être aux normes, Pierre avec l’aide de Daniel Lucks (voir photo devant le mur d’escalade) ont dû effectuer de nombreuses transformations avec le soutien du Cgt et du Centre belge du tourisme jeune.

Photo 3 Photo 4 Photo 5

L’endroit est un vrai lieu historique, il est même illustré dans la bande dessinée de Jean-Claude Servais « Les seins de café ».
« La baraque Laurent était un haut lieu de contrebande. Ils venaient se ravitailler en tabac, alcool et café, mais également en bas nylon, venus d’Amérique » précise Daniel.

Photo 6

Pierre a utilisé cet historique pour redonner vie au passé, le temps d’une soirée :
« Nous avons organisé au gîte une soirée avec les anciens contrebandiers et en présence de Jean-Claude Servais…Ils sont venus raconter leur histoire…Nous avions également invité les douaniers mais certains ne voulaient pas venir, ils avaient peur des représailles » précise Pierre, le sourire aux lèvres.


« Nous proposons des activités gratuites ici sur place pour les résidents, comme l’accès au mur d’escalade qui se situe le long du bâtiment. Nous avons également des chevaux, les enfants adorent. Lorsqu’ils retournent chez eux, il arrive qu’ils nous appellent pour demander des nouvelles de Rubi, d’Ulysse, de Noukia »…Daniel ajoute :
« Les chevaux se trouvent de l’autre côté de la route, qui est en fait la frontière, les chevaux sont belges mais résident en France ».
Nos hôtes vous offrent aussi la possibilité de découvrir la forêt ardennaise à cheval (voir « se divertir » ci-dessous).

Photo 7 Photo 8 Photo 9

Ces deux hommes empreints de bienveillance et de passion vous accueillent nombreux dans ce gîte authentique et hors du temps.

Pierre et Daniel vous conseillent quelques endroits pour se restaurer :
Au Petit Chaudron à Bohan : Tél. +32(0)61/50.23.30 - E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Le Li de l’O à Membre : 061.25.67.08

La Riviera à Vresse-sur-Semois : http://www.ristorantelariviera.eu/

La Chiquetterie à Nafraiture : http://www.lachiquetterie.be/ (restauration/plantes médicinales et fromage de chèvre)

Et pour se divertir, ils vous offrent la possibilité de découvrir la forêt ardennaise à cheval :
Deux propositions : une promenade ou une initiation pour adultes et enfants.
Quand ? Les week-ends et durant les vacances scolaires.
Prix ? 10,00 € la première heure et les heures suivantes (Gratuit pour les résidents de la Baraque Laurent)


Ils vous conseillent également :
L’Ardois’Alle La Halle du Bouillon blanc à Sensenruth : http://www.bouillonblanc.be/
Le château de Bouillon